Le passage au digital [pt]

Le passage au digital

Voici trois étapes cruciales à aborder pour opérer le changement  du passage au digital dans une entreprise. Il s’agit bien d’une véritable révolution, peut-être de la nouvelle révolution « industriel », que nous sommes en train de vivre.

À force de gérer l’équilibre entre contraintes industrielles et exigences des distributeurs, on a parfois perdu le consommateur en route. Nous devions mettre le consommateur au centre de nos projets en oublient pas les nouveaux valeurs en vue.

Etape 1:

Nous savons déjà que la formation est l’un des facteurs les plus importants de la satisfaction, de la motivation et du bien-être des employés. L’idée est d’abord d’encourager la réflexion des salariés. Cette réflexion peut alors mûrir et finalement déboucher sur un retour positif sur des modèles d’action. La formation devrait être un investissement de deux façons (entreprise et collaborateur) qui leur permet à tous deux d’apprendre avec cette expérience. On constate que les entreprises qui investissent dans la recherche et le développement connaissent une croissance plus affirmée.

 

Etape 2:

 

L’opportunité majeure offerte par les technologies digitales est de pouvoir se reconnecter avec ses consommateurs. Il faut penser autrement et jouer la carte du client mystère, se mettre à la place du réel consommateur et leur rapprocher de la marque.

L’innovation de ce nouveau modèle d’entreprise est de partager de nouvelles valeurs incarnées par la société et, plus précisément, la nouvelle génération de jeunes (génération X, Y e Milenium). Des valeurs telles que la santé, le biologique, l’origine des produits, l’impact social et la durabilité sont les nouvelles informations que les entreprises doivent ajouter à leurs valeurs.

Etape 3:L’Open Innovation est un ensemble d’outils et de méthodes permettant d’accélérer l’innovation en se basant sur l’intelligence collective, le partage d’expertise et la mise en œuvre de projets en mode collaboratif.

Un exemple très simple est celui des « influenceurs » qui ont très bien compris le fonctionnement de ce modèle. Ils n’ont pas hésité à demander l’avis du suiveur des réseaux sociaux, à faire des paquets dans l’Instagram et à se baser sur les statistiques fournies par les plateformes numériques. Dans son livre Marketing 4.0 Philip Kotler montre que les Start-up suit également ce même modèle d’innovation. On peut noter que dans ces nouveaux modèles, il y a une rupture des paradigmes. Auparavant, il y avait peu d’individus qui auraient pu connaître le comportement du consommateur. Aujourd’hui, le comportement est déclaré par le consommateur et il s’agit d’une information ouverte pour tout le monde.

La compréhension et l’assimilation de ces trois étapes à intégrer dans l’entreprise est primordiale pour un premier pas vers le succès numérique.

à très bientôt,

 

Source: Food Revolution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *